ALEX_tapisrouge

Photo: Aisling Chin-Yee

Alexandre Domingue trouvait que les astres étaient alignés en sa faveur lorsqu’il a pris la décision de se rendre au Festival de Cannes pour la première fois cette année.

Il ne pouvait passer à côté d’accompagner Xavier Dolan lorsqu’il a appris que son dernier film, Mommy (Metafilms), était sélectionné en compétition officielle. Il supporte le jeune réalisateur depuis son premier long-métrage J’ai tué ma mère, et l’a vu évoluer au fil des films qu’il a créés dans les 5 dernières années. C’est avec une immense fierté et beaucoup d’émotion qu’il a assisté la première du film en compagnie de l’équipe et des Festivaliers. Xavier Dolan s’est vu remettre le prix du jury pour son cinquième long-métrage en carrière, ex-aequo avec Jean-Luc Godard.

Le long-métrage de Stéphane Lafleur, Tu dors Nicole (micro_scope), sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs, a aussi été monté entre les murs de Post-Moderne en 2013 par la talentueuse Sophie Leblond. Le film a su charmer la critique et se fait attendre sur les écrans québécois.

En plus de ces deux longs-métrages, le nom de Post-Moderne figure au générique de 9 courts-métrages présentés à Cannes par Téléfilm Canada dans le cadre de Talent tout court. La participation de la boîte a un spectre large, soit par la location des équipements caméra, le soutient au montage offline ou la finition des films entre les mais de noss artistes résidents. On compte parmi ces courts-métrages Ailleurs exactement (Art et essai), Je ne suis pas un grand acteur (Les Films 4C Productions), La coupe (Colonelle Films), Lactée (Colonelle Films), Pas la grosse Sophie (Art et essai), Prends-moi (ByPass Films), Sound Asleep (Prospector Films) Tentacules 8, le retour de la chose (Voyelles Films) et Zsofika (TulpFilms).

Toute l’équipe de Post-Moderne félicite les créateurs qui se sont démarqués et ont osé faire leur place jusqu’à Cannes. Nous sommes très fiers de travailler en votre compagnie et de contribuer à faire des films à la hauteurs de vos ambitions.