par Myriam Therrien

Cinéphiles, à vos agendas! Les Rendez-vous du Cinéma Québécois commencent ce weekend et le nombre de projections et d’événements à ne pas manquer est si grand, qu’il faudra user de minutie pour ne rien manquer. Voici les productions que nous sommes fiers de vous présenter, puisque nous avons tous mis un peu de notre cœur à l’ouvrage.

Courts-métrages
Vendredi, 21 février, assistez au gala Prends ça court où les artisans de plus d’une cinquantaine de courts-métrages célébreront leur valeureux travail de la dernière année. Nous aurons à nouveau l’honneur de remettre un prix de 10 000$ en services de postproduction au cinéaste qui nous aura le plus touché par son œuvre. Nouveauté cette année, nous offrirons un second prix d’une semaine d’écriture au Chalet Post-Moderne.

Parlant de courts-métrages, la liste des films à voir est impressionnante. Pour les amateurs de diversité et d’histoires dépareillées, le programme Choix du chef 3, vous offrira l’occasion de visionner Pas la grosse Sophie (Philippe Arsenault), Je ne suis pas un grand acteur (Jean-Guillaume Bastien) et La Coupe (Geneviève Dulude-DeCelles), gagnant du prix du meilleur court-métrage (fiction, internationnal) à Sundance il y a tout juste quelques semaines. Pour les amateurs d’atmosphères et de sentiments, le programme Tumultes vous fera pénétrer dans l’univers de Jaune Automne (Audrey Villiard), Jérémie n’a plus de batterie (Catherine Therrien) et de Sans dehors ni dedans (Joëlle Desjardins-Paquette). Vous en voulez encore ? Ces courts seront présentés en première canadienne aux RVCQ : Sound Asleep (Aisling Chin-Yee), Le siège (Olivier Labonté LeMoyne) et Jeu d’enfant (Émilie Lemay).

 

Longs-métrages
Les artisans du long-métrage de série B Discopathe seront omniprésents au cours de cette édition. Le film sera présenté en salle, suivi d’une soirée disco où costumes aux couleurs des années ‘70 sont de mise, samedi le 22 février. Renaud Gauthier, qui signe le scénario, la réalisation et qui a produit le film, ainsi que sa co-productrice, Marie-Claire Lalonde, sont invités à discuter autour du thème « Pourquoi s’auto-produire ? ». Ils seront en compagnie du documentariste Philippe Lesage (Ce cœur qui bat, Laylou).

Certains longs-métrages feront leurs premiers pas lors du Festival. C’est notamment le cas de L’ange gardien (Jean-Sébastien Lord), une fiction mettant en vedette Guy Nadon et Marilyn Castonguay. Du côté des documentaires, Hors combat (François Méthé) ainsi que Le pas de la porte (Les Glaneuses) vous feront découvrir respectivement l’univers du combat extrême et des résidences funéraires, alors que Que ta joie demeure (Denis Côté) explore librement les énergies et rituels dans différents lieux de travail.

Voici, en terminant, nos suggestions de films à voir ou à revoir. En fiction Gabrielle (Louise Archambault), Les manèges humains (Martin Laroche), Rédemption (Joël Gauthier) et Ressac (Pascale Ferland). Du côté des documentaires : Ariel (Laura Bari), Bà Nôi (Khoa Lê), Last Woman Standing (Juliet Lammers, Lorraine Price), et Moi aussi je m’appelle Gabrielle (Matthew Rankin, Annie St-Pierre).

 

Bons Rendez-Vous!